Latest update 8/2/2016 Home » SCPP » Press releases » Communiqué du 17 mars 2014
 
 
 MLHTML

La SCPP et le SNEP dénoncent le communiqué outrancier de l’ADAMI

 

La SCPP a tenu le 13 mars un déjeuner de presse. Dans le dossier de presse remis à cette occasion aux journalistes figure une analyse critique du rapport de Monsieur Christian PHELINE, préparée par le SNEP en coopération avec la SCPP.

Cette publication a conduit l’ADAMI à publier aujourd’hui un communiqué de presse outrancier auquel la SCPP et le SNEP sont tenus de réagir.

Comme il est établi par le rapport EY remis à Christian PHELINE, la nouvelle production phonographique française est en déficit, ce qui atteste que, s’il y a un problème de partage de valeur, il se fait au détriment des producteurs phonographiques et non des artistes interprètes. Toutes les mesures proposées par le rapport de M. Christian PHELINE pour ré-équilibrer le partage de la valeur entre les plateformes et les producteurs d’un côté, entre les producteurs et les artistes de l’autre, n’ont en fait aucune justification et il fallait que ce soit dit.

Ou plutôt que cela soit répété, car contrairement à ce qu’affirme l’ADAMI, nous avions dénoncé en leur temps les propositions du rapport LESCURE comme les analyses du rapport MAZARS.

La différence dans la situation d’aujourd’hui par rapport à celle qui prévalait alors, c’est que le rapport EY présente le compte d’exploitation réel de la nouvelle production phonographique française, ce qu’aucun autre document ou rapport n’avait effectué jusqu’à présent, et que celui-ci présente malheureusement un déficit.

Quant à la gestion collective obligatoire des exploitations en ligne soutenues par l’ADAMI et la SPEDIDAM, il s’agit d’une revendication franco-française, qui n’a été reprise dans aucun autre pays dans le monde, contrairement à ce que voudrait faire croire l’ADAMI.

L’ADAMI n’entrera certainement pas dans le 21ème siècle en s’appuyant sur un déni de la réalité de l’économie de la production phonographique en France et en proposant des mesures datant du début du siècle précédent.

 

Contacts  :

SCPP : Anouchka Roggeman / 06 61 89 59 63 / 01 41 43 03 07 anouchka.roggeman@scpp.fr / @scppinfo
SNEP : Guillaume Leblanc / 06 63 84 81 26 / 01 47 38 04 04
guillaume.leblanc@snepmusique.com / @snep


 Print