Dernière mise à jour 11/06/2019 Accueil » LA SCPP » Communiqués de Presse » Communique du 24 janvier 2019
 
 
Communiqué de presse
 
 
 

COMMUNIQUE

EN 2018, la SCPP répartit 88,7 M€ à ses membres, soit la répartition la plus élevée depuis sa création




La SCPP a perçu 87 M€ en 2018 et a réparti 88,7 M€ à ses membres, un record historique. Prête à accueillir son 3000ème membre, la SCPP regroupe la majorité des producteurs indépendants français.

 

1. PERCEPTIONS

Les perceptions totales de la SCPP devraient être de près de 87 M€ euros en 2018, soit un montant comparable aux perceptions totales de 2017 (87,1M€). Cette stabilité correspond à une baisse des perceptions au titre de la diffusion des vidéomusiques (moins 13%), à une baisse de la rémunération pour copie privée (moins 6,6%) , les perceptions de 2017 comprenant de très importantes régularisations provenant d’années antérieures, à une progression des perceptions de la rémunération équitable de près de 7% et de régularisations des répartitions effectuées entre la SCPP et la SPPF en faveur de la SCPP, les baisses des premières perceptions ci-dessus étant compensées par les progressions des dernières.

 

2. REPARTITIONS

 

88,7 millions d’euros ont été mis en répartition en 2018, soit un montant en hausse de près de 3,5%par rapport à 2017 (85,7 millions d’euros), avec la mise en répartition de régularisations exceptionnelles de rémunération pour copie privée perçues au titre d’années antérieures . Il s’agit de la répartition la plus élevée effectuée par la SCPP depuis sa création.

 

3. PRODUITS FINANCIERS

La SCPP a distribué l’intégralité de ses produits financiers de 2018 à ses ayants droit, soit 23,5 K€.

  

4. COUT DE LA GESTION

Le coût de la gestion, représentant le total des charges par rapport aux perceptions courantes de droits, sans imputation de produits financiers et sans prélèvement sur des réserves, qui constitue le seul critère fiable pour apprécier la gestion d’une SPRD, est quasi-stable cette année. Il devrait être en 2018 de 8,1%, un taux parmi les plus faibles en Europe.

 

5. AIDES

 

La SCPP a disposé à ce titre en 2018 d’un montant total de 20 309 406 euros, dont 4 000 000€ provenant de sommes non répartissables devenues prescrites. Durant l’exercice 2018, la Commission des aides s’est réunie 11 fois pour étudier 1 231 dossiers de demande de subvention (1 295 en 2017). Le Conseil d’Administration a accordé, sur proposition de la Commission, 1 081 subventions (1 111 en 2017) pour un montant de 16 623 132, 88% des demandes ayant reçu une réponse positive.

Durant l’exercice 2018, la SCPP a conclu 29 conventions avec des salles de spectacles permettant de subventionner 212 « show-cases » (185 en 2017). 20 organismes ont bénéficié d’une subvention de la SCPP :

 

-          au titre du Spectacles/Projets Spéciaux : pour la quatrième année consécutive (et pour certains depuis plus longtemps), le Festival au Fil des Voix (12ème édition), Les Victoires de la Musique (cérémonie 2018 et 2019), le Calif (8ème édition), Musicora (salon de la musique classique et du jazz), le Mama, pour la deuxième année, Réseau Printemps (33ème édition des Inouïs du Printemps de Bourges), Sidaction-Ensemble Contre le Sida (single et vidéo « Sa raison d’être, 20 ans après »), News Tank Culture (manifestation 2018), AJC-Association Jazzé Croisé (Jazz Migration 2018) et pour la première année l’Opération concerts SCPP (durant le Printemps de Bourges, Musicora et le MAMA).

 

-          au titre de la Formation (depuis plus de quatre ans) : le Fair, Le Studio des Variétés, Voix du Sud, ACP-La Manufacture Chanson, LKF & Partenaires, pour la troisième année, Guillaume Coignard Formations, EMIC (formation « Egalité des Chances ») pour la deuxième année Piment Rouge Production et pour la première année Le Workshop.

 

-          en tant qu’organismes (depuis plus de quatre ans) : Zone Franche, le FCM,  l’Association Tous Pour la Musique (TPLM).

 

Par ailleurs, 962 323 € (SNEP) ont été consacrés à des actions de défense des droits.

 

 

Informations presse : SCPP - Anouchka Roggeman - 06 61 89 59 63 -  anouchka.roggeman@scpp.fr

 

La SCPP, société civile des producteurs phonographiques, est une société de perception et de répartition des rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques. Près de 3 000 producteurs de musique sont actuellement membres de la SCPP, qui réunit de nombreux producteurs indépendants et les sociétés internationales comme Sony, Universal et Warner. Aussi, la SCPP défend les droits de ses membres, lutte contre la piraterie et aide la création musicale.  www.scpp.fr  @scppinfo  #scpp